Partenariat entre le Cluster Mécatronic Tunisie et France clusters

Partenariat entre le Cluster Mécatronic Tunisie et France clusters

Le cluster Mécatronic Tunisie a récemment signé (mi-février 2013), une convention de partenariat avec France Clusters et devient ainsi membre-partenaire de son réseau. Ce premier Cluster tunisien spécialisé dans la mécatronique a été créé en mars dernier, au sein du Pôle de compétitivité de Sousse (SPCS).

Il compte aujourd’hui, une trentaine d’entreprises membres et vise à « contribuer au développement de la coopération entre l’enseignement supérieur, la recherche appliquée et l’industrie dans le domaine de la Mécatronique ».

Le cluster étant un pôle de compétence qui rassemble dans une même zone géographique et dans une branche d’activité spécifique, des ressources et des compétences procurant un avantage comparatif à cette zone.

D’après un communiqué du SPCS, l’Agence française de développement (AFD) a mis à la disposition du Pôle de Compétitivité de Sousse un fonds de 750.000 euros (plus de 1,5 million de dinars) pour accompagner le développement de ce Cluster et les projets collaboratifs entrepris par les entreprises membres.

France Clusters vient de lancer avec l’AFD et le ministère tunisien de l’Industrie et de la Technologie, un programme de formation-accompagnement à l’émergence de nouveaux clusters. Une quinzaine de participants de haut niveau, salariés des pôles de compétitivité tunisiens, pôles industriels technologiques, technopoles et consultants participent à ce programme.

La SPCS est une société privée chargée par l’Etat tunisien, dans le cadre d’un partenariat public-privé, de la création de l’un des quatre pôles de compétitivité de Tunisie. Ce pôle, basé à Sousse est destiné principalement à la mécatronique, un secteur à la convergence des industries mécaniques, électroniques et informatiques.

Les secteurs de l’informatique, de la mécanique, de l’électrique et de l’électronique sont les premiers secteurs exportateurs du pays, pour une valeur de 3,5 MDT et un taux de croissance moyen de 16% sur les cinq dernières années. La « PROPARCO », filiale de l’AFD, a une prise de participation de 9 MDT dans le capital de la SPCS (35 MDT).